07 63 02 05 06

L’entretien des gouttières et la prévention des digues de glace en hiver, Vienne 86, La Villedieu-du-Clain

DEVIS GRATUIT

Types de gouttières : Gouttières semi-cylindriques

Ces gouttières ressemblent à des tubes ronds coupés en deux. Populaire autrefois, ce type de gouttière ne l’est plus aujourd’hui. Moins coûteuses que les autres, elles sont aussi les moins efficaces. En fait, elles ne peuvent contenir que la moitié de l’eau par comparaison aux gouttières en K. Toutefois, on peut encore en voir sur les maisons historiques à La Villedieu-du-Clain.


Types de gouttières : Gouttières en K

Les gouttières en K ont un fond carré et l’un des côtés est évasé. De l’extérieur, elles sont semblables à une moulure couronnée. Les gouttières en K contiennent plus d’eau que les gouttières semi-cylindriques et sont donc une meilleure option pour les maisons à La Villedieu-du-Clain. Elles sont offertes en largeur de 5 à 8 pouces.


Types de gouttières : Gouttières à fond large, style fascia

Les gouttières en K ne conviennent pas à certains styles de maisons à La Villedieu-du-Clain. Les gouttières de style fascia ont un fond plat semblable, mais le bord extérieur est droit pour imiter le fascia plat derrière. De plus, parce que leur face extérieure est plate, ces gouttières peuvent être réduites de largeur pour qu’elles soient plus discrètes. Ce type de gouttières sont plus courantes dans les régions froides. Cependant, leur performance n’est pas nécessairement meilleure que celle des gouttières en K. À moins de tempêtes extrêmes ou d’un toit exceptionnellement grand, les gouttières à fond large ne sont pas nécessaires.


Types de gouttières : Gouttières par sections

La plupart des propriétaires à La Villedieu-du-Clain connaissent les gouttières par section. Ces gouttières sont expédiées dans de courtes longueurs qui s’emboîtent lors de l’installation. Chaque joint est un point faible qui aura tendance à fuir ou à s’affaisser avec le temps. Toutefois, les gouttières par sections sont rapides et faciles à installer.


Types de gouttières : Gouttières sans joints

Ces gouttières n’ont pas de joints. Elles sont coupées sur mesure à la dimension exacte requise. Les pièces de coin peuvent être soudées ou vissées ensemble. Elles n’ont donc aucun point faible et ne sont pas sujettes aux fuites. Les gouttières sans joints conviennent parfaitement pour les zones froides, étant donné que des joints qui fuient peuvent geler et sectionner la gouttière. Cependant, ces gouttières coûtent plus cher et sont plus difficiles à installer.


Différents matériaux utilisés pour la fabrication des gouttières : Plastique/vinyle

Bon nombre de maisons à La Villedieu-du-Clain ont des gouttières en vinyle qui coûtent moins cher et sont les plus faciles à installer. Toutefois, le vinyle a de nombreux inconvénients. C’est un matériau peu robuste et donc, plus fragile. On ne peut pas appuyer l’échelle sur une gouttière en vinyle, ce qui pose un problème quand vient le temps de nettoyer les gouttières. Le vinyle est aussi sensible à la température, se contractant par temps froid, ce qui l’affaiblit et le rend plus susceptible de craquer que pour les autres matériaux. Les gouttières en vinyle sont toujours vendues en sections et leurs joints sont particulièrement faibles. Elles sont aussi offertes dans une gamme de couleurs très limitée, bien que ces couleurs correspondent exactement au revêtement en vinyle. Si vous vivez dans une région froide, vous devez remplacer les gouttières en vinyle chaque dix ans. Néanmoins, leur faible coût peut valoir la peine de les remplacer fréquemment.


Différents matériaux utilisés pour la fabrication des gouttières : Aluminium

Les gouttières en aluminium sont plus performantes que les gouttières en vinyle. Elles sont plus robustes et moins susceptibles de rouiller. Dans les régions froides, on doit opter pour des gouttières d’aluminium plus épais, 0,32 pouce ou 0,27 pouce, pour supporter le poids de la neige. À la différence des gouttières en vinyle, les gouttières en aluminium peuvent être offertes sans joints et peuvent être peinturées. Elles sont versatiles et peuvent être adaptées à tous les styles de l’extérieur de la maison. Cependant, elles peuvent se bosseler sous la pression des échelles ou d’autres impacts, comme des chutes de branches. Elles coûtent aussi un peu plus cher.


Différents matériaux utilisés pour la fabrication des gouttières : Acier

Pour qui cherche une gouttière plus robuste pour sa maison à La Villedieu-du-Clain, l’acier est le choix qui s’impose. Dans les régions à la merci des ouragans, les gouttières en acier sont plus à même de résister à tout type de débris frappant la maison. Les gouttières en acier doivent être galvanisées afin de résister à la rouille en conditions humides. Il est préférable d’appliquer un enduit protecteur tous les cinq ans dans des zones très humides ou très salées. Les gouttières en acier coûtent aussi plus chers que les gouttières en aluminium. Elles peuvent être offertes sans joints. Les coins sont habituellement vissés et non soudés.


Différents matériaux utilisés pour la fabrication des gouttières : Cuivre

Les gouttières en cuivre sont les plus robustes et les plus sécuritaires, bien que les plus coûteuses. Elles résistent à la rouille, elles ne s’affaissent pas et elles ne se cabossent pas sous la pression des échelles. La plupart des propriétaires à La Villedieu-du-Clain apprécient l’apparence des gouttières en cuivre, bien qu’elles ne conviennent pas à certains styles de maisons. De plus, elles coûtent cher et sont difficiles à installer à cause de leur poids.


Différents matériaux utilisés pour la fabrication des gouttières : Bois

Le bois est un matériau traditionnel pour les gouttières et on en voit peu sur les maisons modernes. En plus de coûter cher, les gouttières en bois ont tendance à fuir et à pourrir rapidement. On en voit à l’occasion sur des maisons historiques à La Villedieu-du-Clain.


Composants d’un système de gouttières : Supports pour gouttières

Appelés aussi supports pour fascia, ces supports retiennent la gouttière sur le mur. Ils sont offerts dans plusieurs styles différents selon les types de fascias ou de gouttières. Certains supports sont cloués dans le fascia ou dans le côté d'une maison à La Villedieu-du-Clain et offrent une plateforme où poser la gouttière. D’autres supports retiennent le bord supérieur des gouttières en K au lieu de s’enrouler par en-dessous.


Composants : Descente d’eau pluviale

Aussi appelée conduite pluviale, la descente d’eau pluviale permet à l’eau de s’évacuer hors de la gouttière vers le sol. Les descentes d’eau pluviale cylindriques sont utilisées avec les gouttières semi-cylindriques, alors que les descentes d’eau pluviale carrées sont utilisées avec les gouttières en K.


Composants d’un système de gouttières : Déflecteur de descente d’eau pluviale

Lors de pluies fortes, l’eau a tendance à s’écouler rapidement hors de la descente d’eau pluviale et à éroder l’aménagement paysager. Pour éviter ce problème, on peut placer un déflecteur de descente d’eau pluviale directement sous le coude. Le déflecteur est en forme d’éventail, fabriqué de plastique, de béton ou de métal et sert à disperser l’eau et à en réduire l’impact.


Composants d’un système de gouttières : Pare-feuilles

Le pare-feuilles est une grille qui repose sur la gouttière afin d’empêcher les feuilles et autres débris de s’y loger. Il y a plusieurs styles de pare-feuilles, y compris treillis et panneaux solides qui ne laissent qu’un peu de place pour permettre à l’eau d’y pénétrer.


Cause d’accumulation de glace dans les gouttières

Les gouttières obstruées ou s’écoulant lentement sont la cause de l’accumulation de glace. La raison est simple : avez-vous déjà laissé votre robinet couler, à débit réduit, pour empêcher les tuyaux de geler par temps exceptionnellement froid? L’eau gèle moins rapidement lorsqu’elle s’écoule que lorsqu’elle stagne. Habituellement, l’eau qui s’écoule à travers les gouttières gèle rarement jusqu’à ce qu’elle soit sur le sol. L’eau dans les gouttières qui se drainent lentement est plus susceptible de geler. Si elle stagne dans les gouttières à cause d’une obstruction, elle gèlera dès que la température tombe sous le point de congélation.


Dommages causés par la neige et la glace dans les gouttières

L’eau prend de l’expansion lorsqu’elle gèle; elle peut faire ouvrir les joints de gouttières en sections et créer d’autres fissures. La glace et la neige sont lourdes et l’excédent de poids peut provoquer un affaissement des gouttières, le bris des supports pour gouttières et l’effondrement de tout le système de gouttières. Même un petit changement dans la pente des gouttières peut causer des problèmes de drainage à La Villedieu-du-Clain. Qui plus est, des gouttières affaissées ou recouvertes de glace sont peu attrayantes et peuvent faire baisser la valeur de la propriété. Les coins et les joints sont particulièrement vulnérables aux dommages causés par la neige et la glace.


Les gouttières causent-elles des digues de glace?

On peut penser que ce sont les gouttières qui causent les digues de glace. En effet, l’eau provenant du toit s’écoule mal de gouttières obstruées ou se drainant lentement. Par conséquent, de plus en plus d’eau se collecte sur le toit et gèle lorsqu’elle atteint la digue de glace, ce qui empire le problème. Cependant, la plupart des digues de glace sont causées par une mauvaise isolation du grenier à La Villedieu-du-Clain. Des gouttières mal drainées ne font qu’exacerber le problème.


Le fait d’enlever les gouttières règle-t-il le problème des digues de glace?

Cela dépend. Si la cause de la formation d’une digue de glace provient de gouttières couvertes de glace, les retirer peut être une solution. Il serait peut-être plus avisé de remplacer les vieilles gouttières par d’autres convenant mieux au climat de La Villedieu-du-Clain, comme les gouttières de style K en acier plus épais. Mais, encore une fois, les gouttières ne sont qu’une partie du problème. La meilleure solution pour empêcher les digues de glace est d’isoler adéquatement le grenier. Il y a quelques autres mesures à prendre pour empêcher ou minimiser les dommages causés par les digues de glace, notamment : Installer un protecteur contre la glace et l’eau. Nettoyer les gouttières adéquatement et régulièrement. Incliner les gouttières de manière à ce que l’eau n’y stagne pas.


Pourquoi doit-on nettoyer les gouttières avant et après l’hiver?

Dans les climats froids, les feuilles tombent en automne. Une certaine quantité de feuilles tombent dans les gouttières et peuvent causer une obstruction. Si elles ne bouchent pas les gouttières, elles vont ralentir la vitesse de drainage de l’eau qui s’écoule dans les descentes d’eau pluviale. Ces deux problèmes favorisent la formation de digues de glace pendant l’hiver. Il est plus facile de nettoyer les gouttières avant l’hiver que de tenter de faire fondre les digues de glace une fois qu’elles se sont formées. La plupart des propriétaires dans les régions où il neige nettoient leurs gouttières avant le printemps pour s’assurer que leur système de gouttières peut supporter les pluies abondantes des semaines à venir. Quant aux propriétaires qui vivent dans les régions chaudes, il leur est recommandé de nettoyer leurs gouttières avant la saison des ouragans pour que leur système de gouttières soit plus à même de supporter les extrêmes de température. Bien sûr, ils devront aussi nettoyer leurs gouttières après la saison des ouragans afin d’en retirer tout débris apporté par les grands vents. Au printemps, les gouttières sales risquent de développer de la moisissure ou favoriser la présence d’insectes ou de petits animaux pendant l’été. L’eau peut aussi refouler des gouttières sur le toit et causer des fuites ou faire pourrir le fascia en bois derrière les gouttières. Il y a d’autres circonstances où il est avisé de nettoyer les gouttières sur une base plus régulière : Les arbres sur la propriété, surtout les conifères qui laissent tomber leurs aiguilles dans les gouttières tout au long de l’année. Lorsque l’on s’aperçoit que le système de gouttières s’obstrue facilement. Les gouttières fuient ou débordent. Si l’on veut nettoyer ses gouttières moins souvent, il suffit d’élaguer les arbres, d’installer un système de gouttières fabriqué à partir de matériau plus résistant aux intempéries, comme de l’acier ou du cuivre, ou encore d’installer des pare-feuilles à La Villedieu-du-Clain.


Comment nettoyer les gouttières : Enlever les feuilles et les débris

Il faut utiliser une échelle, des gants et une façon de capturer les débris. Certains utilisent un seau alors que d’autres étendent une bâche près de leur maison à La Villedieu-du-Clain et y empilent les débris. Il est important de consulter les instructions concernant la sécurité des échelles avant de commencer le nettoyage des gouttières. Si l’on préfère travailler à partir du sol, on peut utiliser un nettoyeur de gouttières extensible ou une souffleuse à feuilles dotée d’un accessoire de nettoyage. Toutefois, pour inspecter la condition des gouttières, il faut utiliser une échelle. La plupart des gens à La Villedieu-du-Clain préfèrent utiliser leurs mains pour nettoyer efficacement les gouttières; il existe aussi quelques outils que l’on peut utiliser. Une spatule ou une petite pelle en plastique peut être aussi utilisée. Si les gouttières sont obstruées par des débris, il est préférable de faire appel à un expert afin d’éviter de briser les gouttières en tentant de déloger les débris.


Nettoyer la moisissure et les algues

Les gouttières qui se drainent lentement ou qui sont obstruées risquent de développer de la moisissure, étant constamment mouillées. La moisissure tend à user l’enduit protecteur sur les gouttières et peut même pénétrer dans la maison; par conséquent, il vaut mieux la nettoyer. Les algues restreignent l’écoulement de l’eau. Il faut utiliser une solution de chlore et une éponge pour frotter et enlever toute moisissure et algue visibles. Tout produit de nettoyage domestique à base de chlore peut être utilisé. Le port de gants est tout indiqué pour cette étape.


Enlever la rouille

S’il y a de la rouille à l’extérieur du système de gouttières, un tampon de récurage ou un nettoyant antirouille pourra l’enlever. En plus d’être inesthétique, la rouille peut fragiliser les gouttières. Éventuellement, les sections ayant développé de la rouille devront être remplacées. Si c’est le cas, il est alors avisé de choisir un matériau moins corrosif pour une nouvelle gouttière, comme l’aluminium ou le cuivre.


Vérifier la performance et repérer les fuites

Une fois les gouttières libres de débris, de moisissure et de poussière, elles devraient s’écouler proprement. Utilisez un boyau d’arrosage pour verser de l’eau dans les gouttières. Assurez-vous que l’eau coule librement à chaque descente d’eau pluviale. Il est facile en même temps de vérifier s’il y a des fuites. Vérifiez le système de gouttières au complet en accordant une attention particulière aux joints des gouttières en sections. Utilisez un ruban adhésif haute visibilité pour marquer les endroits qui coulent. Une fois les fuites repérées, il faut les sceller. S’il y a plusieurs endroits qui coulent, il peut être avisé de remplacer le système de gouttières au complet. Les petites fuites, particulièrement aux joints et aux embouts, peuvent être réparées facilement.


Sceller les fuites dans les gouttières : Choisir le matériau

Les gouttières en vinyle, en aluminium ou en acier peuvent être scellées avec du calfeutrage, de préférence un calfeutrage explicitement conçu pour les gouttières qui peut être peinturé pour s’harmoniser avec les gouttières. Il faut éviter le calfeutrage à base de silicone qui ne peut être ni peinturé ni réappliqué. Un produit de calfeutrage à base de caoutchouc butyle, d’uréthane ou de polymère est tout indiqué. S’il faut réparer des gouttières de cuivre, il est préférable de faire appel à un professionnel. Ce type de gouttières constitue un investissement à long terme alors qu’appliquer du calfeutrage est une solution à court terme. Un professionnel à La Villedieu-du-Clain soudera les gouttières de cuivre pour sceller les joints et réparer les trous.


Sceller les fuites dans les gouttières : Nettoyer et laisser sécher les gouttières

Après avoir nettoyé les gouttières et enlevé tous les débris à proximité des fuites, il faut les laisser sécher. Si l’on tente de sceller les fuites alors que les gouttières sont encore humides, le calfeutrage ne s’appliquera ni ne séchera adéquatement. Il est avisé d’attendre une journée de soleil.


Sceller les fuites dans les gouttières : Enlever le vieux scellant

Il faut enlever le vieux scellant près des fuites, surtout si la fuite s’est produite au joint. Vaporisez un dissolvant à calfeutrage sur le vieux calfeutrage et attendez qu’il ait séché avant de l’enlever en le grattant avec un couteau tout usage ou un autre outil pointu. Il se peut que vous deviez utiliser une solution chlorée pour enlever la moisissure ou les débris à proximité.


Sceller les fuites dans les gouttières : Appliquer le produit de calfeutrage

Coupez la pointe du tube de calfeutrage. Placez le tube dans un pistolet calfeutreur et appliquez le calfeutrage sur le trou. Si vous devez réparer un joint, appliquez tout d’abord le produit sur le joint, puis autour du joint. Tentez de recouvrir le joint ou le trou en une seule application, mais en quantité suffisante pour ne couvrir que la zone qui fuit. Assurez-vous de lire et de vous conformer aux instructions du fabricant du produit de calfeutrage concernant le diamètre minimum de calfeutrage que vous devrez appliquer.


Comment vérifier si les gouttières sont endommagées : Affaissement

Promenez-vous autour de votre maison et vérifiez s’il y a des signes d’affaissement des gouttières, surtout les joints qui se séparent. En plus d’avoir une mauvaise apparence, les affaissements peuvent favoriser les obstructions ou une pente inadéquate qui empêchent l’eau de se drainer correctement.


Comment vérifier si les gouttières sont endommagées : Bossellement

Marchez de nouveau autour de votre maison et vérifiez s’il y a des bossellements dans les gouttières. Les bossellements fragilisent la capacité du système de gouttières et augmentent le risque de dommages à l’avenir. Vous devez réparer ou remplacer les sections de gouttière qui sont bosselées.


Comment vérifier si les gouttières sont endommagées : Angle ou pente des gouttières

Bien qu’elles paraissent parfaitement à niveau, les gouttières s’inclinent légèrement vers la descente d’eau pluviale, de manière à ne pas favoriser la stagnation d’eau. Le point le plus élevé des gouttières doit être seulement de 5/8 de pouce de plus que le point le plus bas où les gouttières rejoignent la descente d’eau pluviale. Cette légère inclinaison est pratiquement impossible à déceler à l’œil nu; il faut donc mesurer. Utilisez une corde pour mesurer l’inclinaison; vous n’aurez besoin ni de niveau ni de point de référence, comme l’indiquent les détails suivants. Il faut se rappeler qu’il faut une légère pente pour chaque gouttière qui s’attache à la descente d’eau pluviale la plus proche.


Comment réaligner les gouttières : Création d’un guide

En premier lieu, le professionnel tracera une ligne au cordeau pour indiquer l’angle approprié des gouttières. Il pourra utiliser une corde qu’il attachera au point le plus élevé de fixation de la gouttière au fascia (l’embout le plus éloigné de la descente d’eau pluviale). Lorsqu’une section de gouttière se déverse dans deux descentes d’eau pluviale (comme indiqué dans l’illustration ci-dessous), le professionnel commencera à mesurer au milieu de la gouttière (indiqué aussi dans l’illustration ci-dessous). Il inclinera le côté droit de la gouttière vers la descente d’eau pluviale à droite, et le côté gauche de la gouttière vers la descente d’eau à gauche. Chaque descente d’eau pluviale sera ainsi utilisée. Il tendra la ficelle jusqu’à la descente d’eau pluviale et l’abaissera d’un 5/8 de pouce. Il tracera ensuite une ligne au cordeau. Il continuera de cette manière jusqu’à ce que tout le système de gouttières soit délimité.


Repositionnement des supports de gouttières

Le professionnel à La Villedieu-du-Clain devra maintenant réaligner les gouttières en suivant la ligne au cordeau. La plupart des supports sont cloués ou vissés dans le fascia ou le mur à l’arrière du système de gouttières. Le professionnel enlèvera les clous à l’aide d’un marteau, d’un levier ou d’une perceuse. Après avoir libéré les supports, il les repositionnera et les fixera au fascia. Une fois ce processus terminé, le système en entier devrait être aligné avec la ligne au cordeau.


Vérification du coude de gouttière

La plupart des coudes de gouttière n’arrivant pas tout à fait au sol, le professionnel devrait être en mesure d’abaisser le coude en question de 5/8 de pouce. Mais, si le coude touche déjà le sol, il devra raccourcir la descente d’eau pluviale pour remonter le coude. Pour ce faire, il n’aura qu’à retirer le coude, tailler la descente d’eau pluviale, appliquer du produit de calfeutrage autour de la descente, puis y rattacher le coude.


Comment réparer des gouttières qui s’affaissent

Un autre problème structurel important est l’affaissement des gouttières. Des gouttières qui s’affaissent pourraient fort bien être mal adaptées aux conditions climatiques qui prévalent dans la région et devraient être remplacées. Cependant, si vous ne voulez pas les remplacer immédiatement, vous pouvez les réparer ou faire appel à un professionnel. Voici comment réparer des gouttières qui s’affaissent. 1. Remplacement des supports de gouttière Si possible, il est préférable de remplacer les supports existants par des supports qui enveloppent la gouttière, car ils supportent mieux la gouttière que les supports-crochets. 2. Repositionnement de la gouttière Après avoir retiré les vieux supports en les dévissant du fascia, vous devez repositionner la gouttière à la bonne hauteur. 3. Fixation du nouveau support Vous devez ensuite visser le support dans le mur afin qu’il puisse supporter la section qui s’affaisse, puis la remettre à la bonne hauteur.


Comment empêcher les gouttières de geler

La meilleure façon d’empêcher les gouttières de geler et de contribuer à la formation de digues de glace est de réparer le problème sous-jacent de l’isolation du grenier. Vous devez consulter un maître couvreur afin de savoir ce qu’il faut faire au niveau du toit et du grenier pour empêcher la formation de digues de glace et en limiter les dommages. Il y a aussi d’autres façons d’empêcher les gouttières de geler, notamment : Engager les services d’un professionnel pour enlever la neige sur le toit après une grosse chute de neige. S’assurer que les gouttières ont l’inclinaison adéquate. Installer des câbles chauffants pour les gouttières et le toit.


Les pare-feuilles empêchent-ils les gouttières de geler?

Les pare-feuilles empêchent les gouttières de s’obstruer, ce qui peut causer ou contribuer à la formation de digues de glace. Cependant, si le toit favorise la formation de digues de glace à cause d’un grenier mal isolé, d’un avant-toit trop large ou d’un autre facteur, les pare-feuilles n’y changeront rien. En fait, il peut être plus difficile d’enlever la glace qui s’est développée dans les pare-feuilles que dans les gouttières qui n’en sont pas dotées.


Devrait-on alors enlever les pare-feuilles avant l’hiver?

Si votre maison à La Villedieu-du-Clain est sensible à la formation de digues de glace, surtout dans les noues vulnérables, il n’est sans doute pas une bonne idée d’installer des pare-feuilles jusqu’à ce que vous ayez réparé les causes sous-jacentes. Vous pouvez retirer les pare-feuilles chaque année afin d’éviter de devoir en retirer la glace. Cependant, cela constitue beaucoup de travail et n’empêche pas la formation de glace qui se logerait alors dans des gouttières découvertes.


Comment se débarrasser de digues de glace dans les gouttières : Faire couler de l’eau chaude

Cette méthode utilise beaucoup d’eau, mais fonctionne bien sans endommager le toit. Utilisez le boyau d’arrosage pour envoyer de l’eau chaude sur les digues de glace en travaillant du haut vers le bas. Ne commencez pas par le bas, car la digue de glace qui se délogerait pourrait glisser vers le bas et blesser quelqu’un.


Comment se débarrasser de digues de glace dans les gouttières : Éviter les techniques pouvant endommager le toit et les gouttières

Il ne faut jamais utiliser une hache ou un pic à glace pour enlever la glace du toit ou des gouttières à moins que vous ayez l’intention de les remplacer au printemps. De même, l’utilisation d’un chalumeau ou d’une autre source de flamme peut endommager sérieusement les gouttières et les bardeaux. Même durant l’hiver, une flamme directe peut enflammer les composants du toit en bois. Il ne faut pas non plus étendre du sel sur le toit, car cela favoriserait la pourriture ou la corrosion des gouttières, en plus de causer des dommages à l’aménagement paysager. Si vous avez épuisé toutes les méthodes sécuritaires pour enlever les digues de glace vous-même, vous devriez faire appel à un professionnel à La Villedieu-du-Clain.


Pourquoi l’entretien hivernal des gouttières est-il important?

L’entretien et le nettoyage des gouttières avant l’hiver réduisent le risque de formation de digues de glace. Le printemps venu, vous vous épargnerez la tâche de devoir débloquer vos gouttières et inspecter votre toiture. Cependant, les gouttières ne sont pas toujours la principale cause de la formation de digues de glace. Si des digues de glace se forment fréquemment sur votre toit, il est fort avisé de faire appel à un maître couvreur à La Villedieu-du-Clain afin de découvrir ce que vous pouvez faire d’autre pour les prévenir et protéger votre toit. Vous pourriez devoir changer l’isolant dans votre grenier ou installer plus de Protecteur contre la glace et l’eau.