07 63 02 05 06

Sécurité en Toiture, Savoie 73, Saint-Offenge-Dessus

DEVIS GRATUIT

Sécurité des membres de l’équipage en toiture Partie 1

Tous les membres de l'équipage savent très bien d'où vient l'idée, et elle est rarement le fruit de l'imagination du contremaître. Cependant, lorsqu'une prime de sécurité "officielle" est accordée à un membre de l'équipe, c'est le superviseur de la direction qui place généralement la couronne de laurier, parfois devant les caméras. Le superviseur n'habite généralement pas sur place et peut donc faire un voyage spécial depuis le bureau pour la présenter, laissant les membres de l'équipe se demander d'où elle vient. Ou bien le travailleur est appelé dans le bureau, avec ou sans cérémonie, pour la recevoir. En soi, cela ne peut qu'être une tromperie pour un travailleur qui transpire dans les tranchées. Les compliments sont généralement mieux distribués sur l'EQ par le contremaître. Il est l'un des nôtres, donc ce n'est pas grave. C'est donc une vraie affaire. C'est la seule façon pour la plupart des travailleurs de la toiture d'accepter un renforcement positif sans devenir belligérant. Mettre une étoile dorée sur son casque ne servira que de cible que les autres pourront facilement apercevoir. Contactez-nous pour tous vos besoins de toiture. Nous mettrons à votre disposition des couvreurs professionnels disponibles à Saint-Offenge-Dessus.


Sécurité des membres de l’équipage en toiture Partie 2

Les constructeurs, avions un objectif commun sur un chantier de toiture à Saint-Offenge-Dessus, ce serait de nous tenir côte à côte le dernier jour pour assister à la remise des clés du projet achevé. En tant que douzaines d'artisans, nous pouvons rarement profiter de ce moment ensemble. L'encadreur est dans un autre état en train d'encadrer de nouveaux condominiums. Le couvreur est sur son prochain lotissement, et les peintres n'arriveront pas avant que les cintrages ne soient à moitié terminés. Comment un programme d'incitation démontrable fonctionne-t-il efficacement sur un chantier de construction, qui est un festin mobile d'itinérants ? Comment quelqu'un peut-il se sentir apprécié pour son comportement de dur à cuire au travail sans être affaibli aux yeux des autres ? Comment la direction peut-elle, en fin de compte, gagner la confiance des travailleurs sans que le doute ou la suspicion ne jouent les avocats du diable ? Ce sont là autant de questions raisonnables à poser. Si vous attendez que l'on réponde à chacune d'entre elles, vous devrez apporter votre déjeuner et votre dîner. Nous sommes à votre disposition pour tous types de travaux de toiture à Saint-Offenge-Dessus.


Sécurité des membres de l’équipage en toiture Partie 3

Il n’y a pas qu’une seule façon d'inciter à des pratiques de travail sûres sur un grand ou un petit chantier de toiture à Saint-Offenge-Dessus. Cela pourrait nécessiter un millier d'efforts individuels par jour, pour lesquels il est difficile d'établir un plan écrit autrement qu'au crayon. Si votre objectif est d'inciter à la sécurité, il existe peut-être un moyen simple de faire un effort de bonne foi. Si vous voulez que vos employés traitent vos outils et équipements avec le soin et le respect qu'ils méritent, faites l'effort de leur fournir la meilleure gamme d'outils des meilleurs fabricants et laissez-les ensuite y apposer leur nom. Rendez-les responsables de leur entretien et de leur maintenance pendant toute leur durée de vie S'ils décèdent prématurément par négligence ou par malversation, faites-leur payer directement un outil de remplacement. Si un travailleur en observe un autre qui abaisse son outil électrique par son cordon ou qui utilise son échelle de rallonge comme planche d'échafaudage, il peut considérer qu'il s'agit d'un vol. Les travailleurs de la toiture, en particulier, ont un ensemble de valeurs éthiques innées en ce qui concerne les outils de leur métier.


Sécurité des membres de l’équipage en toiture Partie 4

La plupart des artisans de toiture n'envisageraient jamais de voler les outils d'un autre homme, car cela tolérerait le vol de leurs propres outils également, ce qui est tout simplement inacceptable. Certains d'entre nous sont peut-être contraires à l'éthique, mais nous ne sommes pas malhonnêtes. Si votre entreprise instaurait une politique de comptabilité ouverte trimestrielle et une politique de participation aux bénéfices unilatérale, mais progressive, du haut en bas de l'entreprise, le concept de "eux et moi" commencerait à se dissoudre. Commencez, car même ce changement radical de politique sera d'abord perçu comme une pièce de théâtre de la sympathie des travailleurs pour la direction. Mais la vérité est toujours présente dans les actifs et les passifs de l'entreprise. Si les chiffres peuvent toujours être manipulés de manière créative, ils sont généralement difficiles à obscurcir. Les employés à qui l'on montre les livres comprendront si leurs efforts pour tirer sur la corde se sont avérés fructueux. Si une entreprise à Saint-Offenge-Dessus leur alloue chacun un pourcentage des bénéfices trimestriels, ils comprendront mieux les relations de cause à effet lorsque les ventes sont faibles, que le prix du pétrole brut monte en flèche ou que le temps se retourne contre eux.


Sécurité des membres de l’équipage en toiture Partie 5

Le partage des bénéfices engage les travailleurs de toiture à Saint-Offenge-Dessus dans les forces du marché avec lesquelles la direction se bat quotidiennement. Le partage des bénéfices peut engendrer une plus grande rentabilité, comme une marée soulève tous les navires. Aucun événement n'affecte les bénéfices nets plus qu'un accident de travail. Un quart sans accident, blessure, maladie ou décès est un bénéfice partagé à parts égales par les travailleurs et la direction. Plus le nombre de trimestres sans accident est élevé, plus les marges bénéficiaires sont importantes. D'autre part, les estimations relatives aux matériaux, à la main-d'œuvre et aux équipements d'un projet n'incluent jamais les pertes fiscales liées à un accident avec perte de temps ou à un accident mortel. Si un tel incident devait se produire dans le cadre d'un projet, la combinaison des pertes assurées et non assurées serait divulguée à tous. En fonction de sa gravité, la capacité à rembourser une telle perte serait reflétée dans le pourcentage convenu à soustraire des bénéfices nets au cours des 10 à 20 emplois consécutifs suivants jusqu'à ce que la perte soit compensée.


Sécurité des membres de l’équipage en toiture Partie 6

Ce n'est qu'alors que la rentabilité pourra être rétablie. Un accident devient une charge pour l'entreprise, désormais partagée avec le travail à plus d'un niveau. Leur rôle "d'incitation" dans la prévention des accidents pendant leur emploi serait aussi intimement défini que la sécurité et la santé de leurs propres enfants. Je ne suis pas sûr de beaucoup de choses dans cette vie, mais de cela je suis positif. Si vous voulez vraiment inciter les employés de Saint-Offenge-Dessus à travailler en toute sécurité, la meilleure façon de les récompenser de leur succès est de contrôler leur propre programme de sécurité et de santé. Si votre main-d'œuvre est votre responsabilité d'entreprise, selon le taux de modification de l'expérience (DME) de votre assurance contre les accidents du travail, ne serait-ce pas la première étape pour devenir auto-assuré que de l'inclure comme actif dans la réduction de votre DME ? Ne serait-il pas rafraîchissant d'élaborer un plan d'entreprise qui permette à votre main-d'œuvre d'atteindre ensemble ses objectifs communs ?


Sécurité des membres de l’équipage en toiture Partie 7

Les mesures d'incitation fonctionnent ou ne fonctionnent pas. Certains groupes de réflexion d'entreprises considèrent que les incitations sont efficaces si certains objectifs sont atteints en temps voulu selon un calendrier de méthode du chemin critique. Des employés de toiture bien informés sont tout à fait capables de décider si quelque chose fonctionne en fonction de leurs contrôles trimestriels des primes. Ils seront financièrement incités à améliorer leurs performances en matière de sécurité par le biais de la sélection naturelle. Ils contrôleront également les leurs afin de garantir le respect des règles. S'ils voient un collègue grimper sur les traverses de l'échafaudage ou reculer sans observateur, ils sauront qu'ils ont le pouvoir de prendre le contrôle. La sécurité sur le lieu de travail n'est-elle pas l'affaire des travailleurs qui font le travail, dans leur tête et dans leurs mains ? Il existe peut-être des arguments valables contre les incitations à la sécurité sur les chantiers à Saint-Offenge-Dessus par le partage des bénéfices dont je n'ai jamais entendu parler auparavant, mais cela ne veut pas dire que cela ne vaut pas la peine d'essayer. Quelle est la pire chose qui puisse arriver ? Votre personnel trouverait admirable et courageux que vous essayiez une politique qui traite le travail comme un partenaire intelligent dans votre plan d'entreprise. Est-ce si grave ? Vous pourriez en fait inciter une alliance si puissante qu'elle considérerait votre rentabilité en premier en travaillant toujours en toute sécurité. Ça, c'est une innovation.


Les foudres sur les toitures Partie 1

Les faits concernant la foudre ont été bien documentés. Le principe est similaire à l'électricité statique générée lorsque vous vous battez dans vos chaussettes sur un tapis en nylon. Ce simple geste peut générer un potentiel électrique allant jusqu'à 10 000 volts, qui ne se remarque que lorsque vous touchez une poignée de porte métallique et que vous déchargez le potentiel en une étincelle. La foudre est une décharge électrostatique massive et puissante produite par des orages immatures et matures, émettant une lumière bleue-blanche visible, des températures allant jusqu'à 50 000 degrés F et une large gamme de radiations électromagnétiques. L'air ambiant se réchauffe rapidement, produisant une violente onde de choc qui franchit le mur du son. Il existe des dizaines de types d'éclairs, notamment la foudre intra-nébulosité, la foudre en nappe, la foudre rampante, la foudre en perle, la foudre en ruban (ou en strie), la foudre en staccato (ou déclenchée), la foudre en boule, la foudre en sprite (ou en jet), la foudre nuage/nuage, la foudre sol/nuage et la foudre nuage/ sol. Contactez-nous pour tous types de travaux de toiture à Saint-Offenge-Dessus.


Les foudres sur les toitures Partie 2

Au cours d'un orage typique, un front froid entre en collision avec un front chaud. L'air chaud s'élève, forçant l'air froid à descendre vers la terre et déclenchant le mécanisme de rotation latérale qui forme un orage. La foudre se produit lorsque les particules d'humidité deviennent électrostatiquement induites (chargées) alors que la pluie et les cristaux de glace oscillent dans des courants ascendants et descendants de quelques pieds par seconde à 100 mph. Le sommet du nuage d'orage mature est chargé négativement pendant la journée par les rayons gamma qui irradient notre atmosphère. Les molécules d'air plus lourdes et chargées négativement dans le nuage sont repoussées par ces charges négatives, et elles attirent des charges positives de la terre jusqu'à ce qu'elles soient prises en sandwich entre les molécules ionisées positivement au sommet et au bas du nuage, ce qui a essentiellement pour effet d'endiguer"l'énergie potentielle. À mesure que le potentiel différent entre ces charges opposées augmente, l'attraction vers le sol positif de la terre augmente également jusqu'à ce qu'un coup invisible, chargé négativement et contenant des centaines de millions d'électrons soit induit à quitter le bas du nuage. Nous sommes à votre disposition pour les travaux de toiture à Saint-Offenge-Dessus.


Les foudres sur les toitures Partie 3

Un seul coup de foudre peut précéder l'orage jusqu'à six à dix milles. La foudre négative représente environ 95 % de tous les éclairs. Ce flux d'électrons négatifs, de la largeur d'un crayon. Lorsque ce coup négatif s'approche de la surface de la terre par étapes descendantes, les particules à charge positive s'accumulent rapidement sous le nuage et cherchent la structure conductrice la plus élevée comme chemin de moindre résistance. Il peut s'agir d'un grand arbre, d'un échafaudage, d'une cheminée, d'un clocher d'église ou d'un toit surélevé. La charge énergétique ascendante est appelée banderole, qui peut atteindre une longueur de plus de huit kilomètres. Lorsqu'une seule amorce et une banderole se rencontrent dans l'air, elles produisent un circuit de courant continu complet avec un potentiel important de plus de 100 millions de volts, ce qui provoque une remontée du courant dans le nuage de l'amorce à charge positive. Cette course de retour prend environ un quart de seconde et constitue la partie la plus lumineuse de la frappe. Parfois, la course de retour devient multiple, provoquant un effet de scintillement trop rapide pour que l'œil puisse s'en séparer. L'énergie produite par la course de retour surchauffe souvent le canal d'air du leader, le faisant se dilater si rapidement qu'il produit une onde de choc audible connue sous le nom de tonnerre. Contactez-nous pour tous vos besoins de toiture à Saint-Offenge-Dessus.