07 63 02 05 06

Composants d’un toit de maison en pente, Nord 59, Onnaing

DEVIS GRATUIT

Éléments architecturaux d’un toit en pente

Il y a plusieurs différentes formes et dimensions de toits. Cependant, vous n’avez besoin de connaître que quelques termes pour en décrire les caractéristiques architecturales essentielles. Éléments du toit d’une maison : Pan ou versant du toit : cet élément est la surface du toit. Il peut être plat, en pente ou en angle. Faîte : ligne de rencontre de deux versants. Noue : angle rentrant formé par l’intersection latérale à leur base de deux pans de toit. Lucarne : construction en saillie sur le versant du toit qui comporte généralement une fenêtre. La lucarne ajoute de l’espace et de la lumière à l’intérieur de la pièce. Piédroit : point où le pan de toit intersecte le mur de la maison au lieu du faîte du toit. On retrouve souvent les piédroits dans les petits ajouts d’une maison, comme les marquises de porte, les baies vitrées, les cabanons ou garages attenants. Arête : point de rencontre de deux versants, formant un angle saillant. Un type spécifique de bardeaux, les bardeaux d’arête et de faîte, est utilisé pour recouvrir les arêtes. Pignon : Partie supérieure triangulaire d’un mur de bâtiment où deux versants de toit se rencontrent. Remarque : les toits ne comportent pas tous des pignons. Croupe : pan de toiture recouvrant l’extrémité d’un comble entre deux arêtes de toit. Un toit pyramidal comporte quatre pans de comble. Un toit en croupe ne comporte que deux pans de comble. Mur de pignon : bord d’un toit au-dessus du pignon. Avant-toit : partie du toit qui se trouve en surplomb au-delà du mur extérieur. Toiture-jacquin est à votre disposition pour tous travaux de couverture à Onnaing.


Anatomie d’un toit résidentiel en pente

L’anatomie d’un toit, ce sont les couches de matériaux qui le constituent, lui donnent une structure et protègent la maison. Commençons par la couche supérieure. 1. Bardeaux Bardeaux traditionnels ou à trois pattes Bardeaux architecturaux ou laminés Bardeaux de qualité supérieure Bardeaux de départ Bardeaux d’arête et de faîte Bardeaux à haute réflectivité solaire et à émissivité thermique Bardeaux imitation d’ardoise 2. Solins Solin pour cheminées Solin pour puits de lumière Solin pour évents de plomberie Solin pour évents de toit Solin pour noues Solin pour lucarnes 3. Sous-couches Sous-couches synthétiques 4. Protecteurs contre la glace et l’eau 5. Charpente de toit Platelage 6. Bords du toit Larmier Bordure d’avant-toit Gouttières et descentes pluviales Soffite Faites appel à toiture-jacquin pour en savoir plus sur les travaux de toit ou pour tout travaux de couverture à Onnaing.


Composant de toit : Bardeaux

Les bardeaux sont l’élément le plus reconnaissable d’un toit. Auparavant, les bardeaux de cèdre et d’ardoise étaient les plus courants. Depuis plusieurs années cependant, les bardeaux d’asphalte dominent le marché de la toiture résidentielle à Onnaing. Dans l’ensemble, il y a trois styles de bardeaux d’asphalte : Bardeaux traditionnels ou à trois pattes : ces bardeaux donnent au toit une apparence uniforme, car ils ont la même dimension et la même forme. Ils constituent une option abordable et protègent le toit pendant de nombreuses années. Bardeaux laminés ou architecturaux : ces bardeaux se distinguent par leur apparence dimensionnelle et leurs pattes de différents formats, parfois accentuées de bandes ombragées profondes qui leur confèrent du caractère. Bardeaux Designer : ces bardeaux offrent des avantages esthétiques plus poussés que les bardeaux laminés. Ils sont offerts dans une variété de styles. Bardeaux de départ : le premier rang à installer au bord de l’avant-toit et à la rive est une bande de départ constituée de bardeaux de départ. Bardeaux d’arête et de faîte : les maîtres-couvreurs posent ce type de bardeaux le long des arêtes et des faîtes du toit. Les bardeaux d’arête et de faîte sont expressément conçus pour s’adapter à la forme du faîte ou des arêtes du toit. Les bardeaux d’asphalte sont offerts dans toute une gamme de couleurs pour s’harmoniser au style de votre maison et la mettre en valeur. Une fois posés, les bardeaux doivent adhérer les uns aux autres. Votre maître-couvreur fixe d’abord les bardeaux au moyen de clous. Après une certaine durée d’exposition à un temps chaud, l’adhésif colle les bardeaux à ceux du rang sous-jacent. Si votre maître-couvreur à Onnaing pose vos bardeaux par temps froid, il devra sans doute les faire adhérer manuellement pour qu’ils résistent au vent jusqu’à l’arrivée du temps chaud. Bardeaux à réflectivité solaire et à émissivité thermique : les fabricants produisent aussi des bardeaux pouvant réfléchir ou émettre de la chaleur. La pose de ces bardeaux peut contribuer à conserver la surface d’un toit frais et par le fait même un grenier frais par temps chaud et ensoleillé. Bardeaux imitation d’ardoise : les fabricants produisent certains bardeaux d’asphalte visant à recréer l’apparence des tuiles d’ardoise.


Compsant de toit : Solins

Le solin est une mince feuille, généralement métallique, que les maîtres-couvreurs installent autour de toute surface verticale qui rencontre un versant du toit, comme la surface d’une cheminée. De tous les composants de toiture, les solins sont l’élément dont les propriétaires comprennent le moins l’utilité. Une cheminée, par exemple, n’est pas recouverte de bardeaux et ne comporte aucune sous-couche, mais elle passe pourtant à travers le toit jusqu’à l’intérieur de votre maison. Elle est dotée d’un dispositif (chapeau de cheminée) qui empêche l’eau de pénétrer par le haut. Mais qu’en est-il des côtés? Qu’est-ce qui empêche l’eau de ruisseler sur le côté de la cheminée et de s’infiltrer entre la cheminée et les bardeaux, la sous-couche et le platelage, et atteindre l’intérieur de la maison? Le solin. Les solins servent à une multitude d’usages, que l’on observe autour d’autres éléments de toits résidentiels, à savoir : Cheminées : le solin est plié à environ 90 degrés de façon à ce qu’un côté s’appuie à la paroi de la cheminée et que l’autre côté se prolonge sur le toit, par-dessus la sous-couche, mais sous les bardeaux. Puits de lumière : certains fabricants livrent leurs puits de lumière déjà munis d’un solin, en particulier les puits de lumière qui s’installent directement sur le platelage du toit. Si ce n’est pas le cas, les couvreurs doivent installer eux-mêmes le solin autour du puits de lumière. Évents de plomberie : l’évent de plomberie fournit la ventilation nécessaire au système de plomberie de votre maison. Un solin particulier doit être posé à l’endroit de la pénétration dans le toit. Évents de toit : différents types d’évents – évents de grenier, de pignon, de faîte ou de soffite (voir plus loin) – peuvent percer la surface du toit, et tous nécessitent l’installation d’un solin. Les évents permettent une bonne ventilation du grenier. Combinés aux évents de faîte, les évents de soffite permettent à l’air de circuler librement dans le grenier. Il est souvent nécessaire Il est souvent nécessaire qui donnent sa forme au toit. Ces éléments sont, notamment qui donnent sa forme au toit. Ces éléments sont, notamment : Noues : la noue est le point de rencontre concave de deux versants du toit. Dans une configuration à noue ouverte, un long solin métallique, plié au centre en forme de V ou de W, recouvre la noue. La noue peut aussi être recouverte de bardeaux, selon la méthode de noue croisée ou fermée, mais il s’agit d’une solution moins efficace que la noue ouverte avec solin métallique. Lucarnes : la jonction d’une lucarne et de la surface du toit crée une noue qui doit également être protégée par un solin. Il en va de même pour les côtés et le devant de la lucarne.


Composant de toit : Sous-couches

La sous-couche est une membrane semblable à une toile textile, généralement faite de feutre saturé d’asphalte, bien qu’elle soit maintenant couramment offerte en matériau synthétique. On l’applique directement sur le platelage où elle remplit différentes fonctions. La sous-couche protège les bardeaux des écoulements de résine provenant du platelage et sert de pare-eau au cas où de l’eau s’infiltrerait sous les bardeaux. Elle offre aussi une certaine résistance au feu. De plus, la sous-couche aide à prévenir l’effet de cadre, c’est-à-dire l’apparition de marques à la jonction des panneaux du platelage, attribuables à la dilatation et à la contraction de ces marques. En effet, ce mouvement des panneaux peut créer des saillies sur la surface du toit qui, en plus d’être inesthétiques, risquent de nuire à l’écoulement de l’eau. Il existe sur le marché plusieurs types de sous-couches, dont les sous-couches synthétiques, qui sont de plus en plus populaires, étant légères et faciles à installer à cause de leurs lignes de référence imprimées. De plus, les sous-couches synthétiques peuvent être dotées de propriétés que les sous-couches traditionnelles de feutre saturé d’asphalte n’ont pas. Toiture-jacquin est à votre disposition pour tous types de travaux de couverture à Onnaing.


Protecteurs contre la glace et l’eau

Les protecteurs contre la glace et l’eau sont un autre type de sous-couche mince que l’on installe sons les bardeaux. Ils contribuent à protéger le toit des digues de glace et de la pluie poussée par le vent pouvant s’infiltrer entre les bardeaux. Dans certains climats, il est judicieux d’installer un protecteur contre la glace et l’eau sur toute la surface du toit, particulièrement dans les régions sujettes à de grands vents ou aux ouragans. Cependant, si le grenier n’est pas ventilé adéquatement, le protecteur contre la glace et l’eau ne pourrait qu’empirer la situation. Même dans les climats moins extrêmes, un protecteur contre la glace et l’eau peut constituer une barrière supplémentaire dans les zones les plus vulnérables du toit, comme les noues, les bords du toit ou autour des pénétrations, comme les puits de lumière. Nous sommes à votre disposition pour tous vos travaux de couverture à Onnaing.


Charpente du toit

Lorsqu’ils construisent une maison, les entrepreneurs installent une charpente en bois pour le toit. Cette charpente, appelée aussi ferme de toit, est l’ossature sur laquelle toutes les autres parties du toit reposent. Différents codes de construction, tant à l’échelle nationale que locale, déterminent la structure d’une charpente de toit. Platelage : La mince couche de bois qui recouvre entièrement l’ossature est appelée le platelage et consiste habituellement de contreplaqué ou de panneaux de copeaux orientés (OSB) d’un peu moins d’un demi-pouce. Le platelage est supporté par l’ossature tandis que toutes les couches du toit (que nous allons voir ci-après) reposent sur le platelage.


Bords du toit

Les matériaux de base d’un toit que nous avons vus jusqu’ici ne suffisent pas à protéger votre maison à Onnaing. La pluie ne peut simplement s’écouler du toit sur les murs de votre maison, car elle en endommagerait les briques ou le revêtement extérieur. De plus, l’eau s’accumulerait à la base de votre maison et pourrait causer des problèmes aux fondations. Il faut donc installer une série de composants de drainage au bord du toit pour éviter ces problèmes. Précisons d’abord qu’il y a deux types de bords de toit : l’avant-toit et la rive latérale. L’avant-toit est le bord horizontal où le toit surplombe le mur extérieur. La rive est le bord incliné du toit qui surplombe le mur extérieur de la maison. À l’avant-toit, il est essentiel d’assurer un bon drainage de l’eau provenant du toit et, à la rive, de protéger le toit de la pluie poussée par le vent. Larmier : Lorsque l’eau atteint l’avant-toit, elle passe par le larmier (qu’on appelle aussi solin d’avant-toit). Il s’agit d’une mince bande métallique qui dirige l’eau vers la gouttière. Dans la plupart des cas, les couvreurs devraient poser le larmier avant d’installer la sous-couche sur l’avant-toit, et par-dessus la sous-couche à la rive. Sans larmier, l’eau ne se drainera pas correctement. Elle pourrait s’écouler le long du mur et être absorbée par le bord exposé du platelage en bois, ce qui aurait pour effet de faire pourrir le bord du toit et causer encore plus de problèmes. Bordure d’avant-toit : La bordure d’avant-toit est l’élément vertical extérieur le plus élevé qui rejoint le bord du toit. Les couvreurs installent le larmier au bord du platelage et fixent la gouttière à la bordure d’avant-toit. Gouttières et descentes pluviales : Une gouttière est un canal de plastique ou de métal qui recueille l’eau s’écoulant du bord du toit. Elle est reliée à une descente pluviale qui permet d’évacuer cette eau à distance des fondations de la maison. Sans descente pluviale, l’eau se déversant près de la maison pourrait endommager les fondations ou causer d’autres dommages. Soffite : Bon nombre de styles de toits nécessitent un soffite. Il s’agit de la face inférieure du débord de toit, là où l’avant-toit est en saillie au-delà du mur extérieur. En général, le soffite est fait d’un matériau perforé ou muni d’évents qui permettent une bonne ventilation du grenier. Les évents de soffite, lorsque jumelés à des évents de faîte au sommet du toit, sont un excellent moyen de ventiler adéquatement cet espace sous le toit. Ensemble, tous les composants de toiture constituent un système efficace qui éloigne l’eau de votre maison et la protège des intempéries.


Vous souhaitez en savoir plus sur les composants de votre toit?

Comprendre et être en mesure de nommer les composants de votre toit est utile lorsque vous devez le faire réparer, parler d’un problème à votre couvreur, et encore plus si vous vous faites bâtir une maison hors-série, car vous saurez décrire la forme du toit que vous désirez. Pour découvrir d’autres aspects de la forme, de la structure et des bords d’une toiture résidentielle en pente, et obtenir de l’aide concernant un composant du toit de votre maison, veuillez communiquer avec un couvreur de Onnaing.