07 63 02 05 06

Couvreur, le lexique, Haute-Garonne 31, Vieillevigne

DEVIS GRATUIT

Image du contenu

Les éléments d'une couverture

Le liteau Également appelé « latte », le liteau est cloué ou vissé sur les éléments composant la charpente tels que les chevrons. Généralement en bois, il sert à recevoir les matériaux de couverture que vous aurez préalablement choisis. Le versant Si on vous parle « versant », pensez à la pluie. Le versant est la partie de votre toit sur laquelle les eaux de pluie s’écoulent. L’abergement C’est l’ensemble des éléments qui vont être utilisés pour réaliser l’étanchéité d’un point singulier sur la toiture (souche de cheminée, lucarne et autres fenêtres de toit, panneau solaire encastré, trappe d’accès …). Elément indispensable pour éviter les infiltrations, ils pourront au besoin être réalisés sur mesure par le couvreur. L’écran de sous-toiture L’écran de sous-toiture permet de garantir l’étanchéité à l’eau de la couverture de votre logement en cas de fuite sur la couverture et/ou d’infiltration d’eau sous la couverture (pensez par exemple à de la neige sous les tuiles). Cet écran est un film ou une feuille, souple ou rigide, qui sera placé entre la charpente et le matériau de couverture. Le chéneau Le chéneau correspond tout simplement à la gouttière ! Le but : récupérer les eaux pluviales pour les capter et les envoyer vers les descentes d’eaux pluviales. Il peut être en métal ou en plastique et doit être entretenu très régulièrement pour éviter les infiltrations d’eau. Le jeu de coudes Pas de bras de fer au programme… mais une petite pièce indispensable à l’évacuation de l’eau, reliant la gouttière à une DEP (Descente d’eaux pluviales) fixée sur votre façade. Le terme « dauphin », quant à lui, désigne l’extrémité inférieure du tuyau de descente, généralement en fonte. La chatière Et non, la chatière n’est pas réservée à votre bête à poil préférée ! Si votre couvreur emploie ce terme, il voudra plutôt parler d’une petite ouverture permettant de ventiler la face interne de la couverture. Le faîtage et le closoir Le faîtage correspond au sommet de votre toit qui relie les 2 pans de la toiture. La pièce qui sera utilisée pour le faîtage s’appelle le closoir. Concrètement, il s’agit de rouleaux en métal, plastique ou bitumeux pour, encore une fois, bien garantir l’étanchéité. La noue et l’arêtier La noue correspond à l’arête où se rejoignent 2 pans de toiture, ce qui crée un creux. A contrario, l’arêtier est la jointure entre 2 pans de toiture, formant cette fois-ci une saillie. La rive Autre élément d’une toiture : la rive, c’est-à-dire l’extrémité de votre toit... Et sur cette rive est systématiquement installé un couloir (aussi appelé bande de rive) qui va permettre de faire écouler l’eau jusqu’à la gouttière. Le bandeau C’est une planche de bois qui servira à fixer les tuiles de rives. Il se comporte comme un cadre où sont fixées les tuiles, ou encore la gouttière lorsqu'on le place en bas de pente du toit. En zinc, aluminium ou, PVC, il peut être recouvert de lasure ou bien peint et doit être régulièrement entretenu. Faites appel à un pro pour les travaux de couverture à Vieillevigne.