07 63 02 05 06

Montage d'une charpente, Gironde 33, Lerm-et-Musset

DEVIS GRATUIT

Image du contenu

Choix des solutions pour le montage d'une charpente

Vous avez le choix entre deux types de charpentes : - La charpente traditionnelle est conçue puis réalisée sur place, d’après les plans. Plus onéreuse, parce constituée de bois de fortes sections, elle s’adapte aux maçonneries un peu irrégulières (angles supérieurs ou inférieurs à 90°) et aux toitures de formes spécifiques (« à la Mansard » par exemple). Elle permet l’utilisation la plus complète des combles, les « reprises de force » (supports pour la nouvelle forme de charpente) pouvant être écartées au maximum sur les côtés pour dégager le volume intérieur. Enfin, elle permet de garder certaines poutraisons apparentes à l’intérieur : ces parties visibles peuvent même être réalisées dans une essence noble, et les pièces cachées en résineux, moins coûteux. La charpente traditionnelle peut également se présenter en kit, une option légèrement moins coûteuse, surtout en termes de main d’œuvre. Fabriquée sur plans en atelier et livrée démontée en tout ou partie, elle s’assemble sur le site, essentiellement par boulonnage. - La charpente industrielle est constituée de « fermes » (ou « fermettes ») assemblées en usine par clouage à la machine. Elle est moins coûteuse, du fait de l’utilisation de bois de moindres sections, et plus facile à poser, du fait de son poids raisonnable (chaque pièce est « manuportable » par deux personnes). Le principe consiste à remplacer les fermes, pannes et chevrons, qui font la solidité des charpentes classiques, par une juxtaposition rapprochée de ces fermes préfabriquées. Les liteaux de couverture se posent directement sur les arbalétriers. Même s’il existe des formules permettant l’exploitation d’une petite partie du volume sous toiture, la charpente industrielle (dite aussi « à l’américaine ») est surtout destinée aux maisons à combles perdus. Les essences de bois commercialisées aujourd’hui pour les charpente sont essentiellement le pin, l’épicéa ou le sapin, même si des essences nobles (chêne, Douglas, Pin d’Oregon…) sont parfois disponibles sur commande. Sur le plan technique, le pin maritime est l’essence qui s’adapte le mieux à la réalisation de charpentes traditionnelles, à défaut de chêne. L’épicéa, le plus courant en rayons, offre déjà une bonne résistance. Côté quincaillerie, sabots, platines et plaques d’ancrage sont le plus souvent en acier galvanisé, un traitement qui garantit une grande tenue dans le temps. Evitez les pièces de métal brut fabriquées « main », à moins qu’elles aient reçu un traitement de « passivation » (antirouille préventif) et de protection approprié. Quant aux pointes, les clous torsadés ou cannelés sont ceux qui offrent la meilleure résistance à l’arrachement. Toiture-jacquin est à votre pour tous travaux de montage d'une charpente à Lerm-et-Musset.