07 63 02 05 06

Employeurs et Employés en Toiture, Charente 16, Chantillac

DEVIS GRATUIT

Image du contenu

Fumer de la drogue sur le lieu de travail Partie 2

En vertu de la loi fédérale, l'entrepreneur en toiture a la possibilité de licencier un employé pour avoir échoué à un test de dépistage de drogues dans les conditions de travail fédérales susmentionnées. Les perspectives dans le cadre des contrats du gouvernement fédéral et pour les employeurs fédéraux sont claires. La gestion de la consommation de marijuana par les couvreurs sur les projets privés et publics est cependant assez floue (sans jeu de mots). Deux des plus grandes questions encore en suspens sont : les employés qui arrivent au travail sous l'influence de la marijuana, et les politiques de tolérance zéro en matière de drogue. Étant donné que la marijuana affaiblit les fonctions motrices de l'utilisateur, les employeurs de Chantillac qui ont des employés qui font fonctionner des machines, des véhicules ou d'autres types d'équipement ne voudront certainement pas qu'ils le fassent sous l'influence de la marijuana. En outre, il n'existe actuellement aucune méthode pour vérifier si une personne est sous l'influence de la marijuana. Les tests de dépistage de drogues montrent simplement que l'individu a consommé de la marijuana au cours des 30 derniers jours (la durée varie selon les différentes méthodes de test).