07 63 02 05 06

Conseils pour les travailleurs exposés à la chaleur estivale, Ardèche 07, Marcols-les-Eaux

DEVIS GRATUIT

Image du contenu

Apprenez à reconnaître les symptômes d’un épuisement par la chaleur ou d’un coup de chaleur, et à y réagir : Épuisement par la chaleur

L’épuisement par la chaleur, aussi appelée stress thermique, survient lorsque le corps ne parvient pas à se rafraîchir efficacement. Ce malaise peut dégénérer en coup de chaleur si on ne le traite pas. Les symptômes de l’épuisement par la chaleur comprennent une légère augmentation de la température corporelle (autour de 38 ou 39 °C). Toutefois, il n’est pas facile de déceler un épuisement par la chaleur en se fiant simplement à la température corporelle. La tolérance à la chaleur varie grandement d’une personne à l’autre. Certaines personnes sont incapables de fonctionner au-delà de 38 °C alors que d’autres peuvent demeurer actifs dans des conditions beaucoup plus chaudes. Malgré ces différences, l’OMS recommande que la température buccale des travailleurs soumis à une chaleur intense ne dépasse pas 37,5 °C. Notez que la mesure de votre température buccale peut être faussée si vous avez bu un liquide froid dans les 15 minutes précédentes. Votre rythme cardiaque peut aussi indiquer si vous souffrez d’un épuisement par la chaleur. Au repos, le rythme cardiaque d’un travailleur devrait redescendre rapidement pour se rapprocher de la normale. Cependant, sous l’effet d’un épuisement par la chaleur, il demeure rapide même au repos. Voici d’autres signes d’un épuisement par la chaleur : Mal de tête Nausées Vertiges Faiblesse Soif Transpiration excessive Miction moins fréquente Irritabilité Il est important de traiter l’épuisement par la chaleur immédiatement pour éviter qu’il ne dégénère en coup de chaleur. Voici les premiers soins à prodiguer en cas d’épuisement par la chaleur : Obtenez des soins médicaux dans une clinique ou à l’urgence. Emmenez la victime dans un endroit frais et ombragé, idéalement climatisé. Retirez-lui tout vêtement non essentiel, notamment ses chaussures et chaussettes. Appliquez une compresse froide sur son cou, son visage, ses poignets et ses chevilles. Encouragez-la à boire fréquemment de petites quantités d’eau fraîche (mais ne l’incitez pas à boire une grande quantité d’eau d’un coup). Si vous ne disposez pas d’une compresse froide, aidez la personne à se rincer le visage et le cou à l’eau froide.